Gloire nationale de l’Ecole hongroise, Zoltán Kocsis est l’un des plus grands pianistes de notre temps. Pour cet Opus 29 du festival de musique classique d’Auvers-sur-Oise, ce musicien de légende donnera un concert d’exception avec le récital de Franz Schubert en l’église Notre-Dame le samedi 4 juillet à 21 heures.

 Comme le soulignait la presse internationale lors de son entrée dans la carrière : « Un tel virtuose du piano n’apparaît dans le monde qu’une fois tous les vingt cinq ans ». Déjà considéré comme une légende vivante, Kocsis est non seulement décoiffant, fougueux ou audacieux mais surtout poète jusqu’au tréfonds de son être. Sa dernière venue à Auvers aura marqué toutes les mémoires lorsqu’au troisième bis il donna généreusement la sonate opus 27 n°2 de Beethoven « Claire de Lune » dans une interprétation visionnaire jusqu’au final servi dans un délire digital aussi violent que tempétueux. Kocsis est tout simplement génial et chacune de ses apparitions est un évènement. La prochaine à ne pas rater sera donc, une nouvelle fois à Auvers, ce samedi 4 juillet.

Samedi 4 juillet  2009– Eglise Notre Dame d’Auvers-sur-Oise – 21h
Zoltan Kocsis, piano
Récital Franz Schubert
4 Impromptus opus 90
3 Klavierstücke D 946
Sonate en si bémol majeur opus posthume D.960