"Les tontons flingueurs qui jouent perso depuis tellement longtemps et qui ne représentent finalement qu’eux mêmes doivent être sommés de se taire", écrit sur son blog le président du groupe PS au Conseil général du Val-d’Oise, faisant notamment référence à l’échange épistolaire Valls-Aubry. Dans ce post, titré "Je demande aux militants PS de dégoupiller contre les flingueurs de leur camp",  l’élu de Franconville écrit aussi ce qu’il pense des dernières déclarations de Lang, Dray et Montebourg.

 "Valls, à part débiter des généralités sur "la Gauche Moderne" (c’est officiellement un mouvement de droite pour qui ne le saurait pas) sur les plateaux de télévision face à de journalistes bienveillants, est bien incapable d’avancer une idée je novatrice, en tout cas je ne l’ai jamais entendu sauf à vouloir débaptiser le PS !", écrit le vice-président du Conseil général (photo).

L’ancien ministre de la Culture n’est pas non plus épargné : "Lang est un homme hésitant de plus en plus sur sa Gauche, et penchant de plus en plus à droite, au moins dans son positionnement face à Sarkozy 1er".

Quant à Julien Dray, il  est "remonté comme une pendule pour des raisons personnelles (le lâchage de certains n’était pas très classe, c’est vrai) mais lui même ne s’est pas fait une réputation de "gentil socialiste".

Enfin, Gérard Sebaoun confie sa "déception perso" pour Arnaud Montebourg avant de confier son "rêve d’une Gauche régénérée, combative et porteuse du débat". Et le vice-président du Conseil général du Val-d’Oise d’espérer que les militants du PS mettent "au pas (…) les quelques loustics qui ont juré de lui faire la peau". Première réponse, fin août, à l’université d’été du PS à La Rochelle.

+ d’info sur le blog de Gérard Sebaoun