Menés 2 à 0 après 60 minutes de jeu, les joueurs de l’Entente SSG ont trouvé les ressources nécessaires pour recoller au score et repartir de Mulhouse avec les deux points du match nul.  Après quatre journées de championnat, ils occupent la quatrième place du groupe A de CFA.

Les hommes d’Adrian Suka continuent de surprendre. Alors qu’ils devaient débuter la saison en CFA2, un accord entre la SASP et l’association de l’Entente Sannois-Saint-Gratien a permis le maintien de l’équipe première en CFA. Et même avec un effectif réduit à 18 unités, le club valdoisien réalise un début de championnat prometteur.

Ce week-end, les coéquipiers de Yann Dobo espéraient enregistrer leur premier succès à l’extérieur. Mais malgré une bonne entame de match et une domination dans le jeu, les joueurs valdoisiens ne sont pas parvenus à conclure leurs actions en première mi-temps. Pis, ils se sont fait surprendre au retour des vestiaires sur un penalty de Louhkiar (52e). Le malheureux Kingue Milla marquait ensuite contre son camp (58e). En six minutes, l’ESSG était menée de deux buts.

Adrian Suka, l’entraîneur de l’Entente, décidait alors de faire rentrer Fouad Halys à la place de Bouhalelem. Un coaching gagnant puisque le nouveau venu s’est offert un doublé en marquant d’une reprise de volée (65e) puis de la tête (73e). Une dernière frappe de Varela sur le poteau mulhousien à deux minutes de la fin du match aurait pu donner la victoire aux Valdoisiens.

Ils repartent finalement avec un match nul dans les valises. L’ESSG pointe à la quatrième place du championnat de CFA, groupe  A. Après quatre journées, les coéquipiers d’Adiceam ne sont qu’à deux longueurs du leader, Colmar.