Le week-end débute avec un face à face inédit entre la toute nouvelle génération de compositeurs et le grand orgue Cavaillé-Coll de Royaumont. Puis samedi soir, c’est Mantra, œuvre emblématique de Stockhausen, qui sera donnée.…  Et pour clore le week-end une  place est faite aux femmes compositrices.

 Samedi 12 septembre


A 15h Créations de la session de composition  
A la demande de Royaumont, toute une génération de créateurs, venus des quatre coins du monde, repense l’écriture pour orgue, instrument rarement utilisé dans la création contemporaine.
La jeune génération qui se confronte pour la première fois à cet instrument historique nous permettra d’entendre l’orgue « autrement ». Nous découvrirons les possibilités sonores de cet instrument impressionnant sonnant sous les voûtes du réfectoire. C’est sous les doigts de l’organiste Francesco Filidei (qui inaugura l’orgue de Royaumont en 2007) accompagné des deux ensembles prestigieux, Linea de Strasbourg et les Neue Vocalsolisten de Stuttgart, que seront créées les quinze œuvres écrites spécifiquement pour Royaumont.
Ces créations entrent dans le cadre de la XXe session de composition de Voix nouvelles. Lors d’une résidence de 3 semaines à Royaumont les 15 jeunes sélectionnés ont été encadrés par trois professeurs de renommée internationale, Misato Mochizuki, Isabel Mundry et Brian Ferneyhough. Le concert de 17h,  permettra quant à lui d’entendre les créations écrites pour d’autres instruments, nous aurons ainsi entendre un large panorama de l’écriture musicale d’aujourd’hui.

réfectoire des moines – durée : 1h30 – gratuit, réservation indispensable

A 16h30 La musique de l’espace, Abbaye aux enfants
Atelier de l’Abbaye aux enfants avec Emmanuelle Lizère, musicienne, et Grégoire Lorieux, informatique musicale. Une plongée dans l’univers musical de Stockhausen, les enfants expérimentent le son de leurs voix ou celui d’instruments de musique.
A partir de 8 ans

A 17h Créations de la session de composition II
La session de composition Voix nouvelles est devenue au fil des ans un passage obligé dans la formation de tout jeune compositeur. Essentiellement internationale et tournée vers l’écriture instrumentale et vocale, la session Voix nouvelles est le moment où les jeunes compositeurs finissent leur cycle d’études. Ce concert présente les créations 2009, hors pièces pour orgue présentées à 15 h.

salle des charpentes – durée : 1h30 – gratuit, réservation indispensable

A 20h45 Karlheinz Stockhausen : Mantra
Mantra de Stockhausen est un immense cycle pour deux pianos transformés par des modulateurs en anneaux. Une formule de treize notes, le mantra, organise la forme, l’harmonie, jusqu’aux oscillations du timbre. « On sent (…) une "respiration" harmonieuse continuelle entre sonorités modulées consonantes et dissonantes, grâce à des rapports exactement réglés entre les sons sinusoïdaux qui modulent et les sons de piano qui sont modulés ». Image d’un univers où microcosme et macrocosme se rencontrent.
« Le plan formel et le squelette de Mantra sont nés entre le 1er et le 20 juin 1970 à Osaka, au Japon. Chaque matin, je composais pendant environ trois heures dans ma chambre d’hôtel, avant d’aller, à midi, à l’auditorium sphérique de l’exposition mondiale, où je jouais mes œuvres pour un million d’auditeurs (…). Du 10 juillet au 18 août à Kürten, je travaillais sans relâche à la partition, et le 18 octobre 1970 à 20h30, l’œuvre (…) par les pianistes Aloys et Alfons Kontarsky. (Karlheinz Stockhausen).

réfectoire des moines – durée : 1h10

Dimanche 13 septembre


A 16h La musique de l’espace, Abbaye aux enfants
Atelier de l’Abbaye aux enfants avec Emmanuelle Lizère, musicienne, et Grégoire Lorieux, informatique musicale. Une plongée dans l’univers musical de Stockhausen, les enfants expérimentent le son de leurs voix ou celui d’instruments de musique.
A partir de 8 ans

Femmes
Art autrefois exclusivement masculin, la musique n’avait pas de féminin pour « compositeur ». Aujourd’hui, de plus en plus nombreuses, de jeunes « compositrices » – terme non reconnu par l’Académie – démontrent que contrairement à ce que l’on prétendait, l’imagination musicale n’est pas – n’a jamais été – l’apanage des hommes. Pour autant il n’y a pas « une musique de femmes », juste une sensibilité différente. C’est l’ensemble Linea qui nous propose ce programme, régulièrement présent dans les grands festivals européens il défend les grands noms de la musique d’aujourd’hui et collabore très souvent avec de jeunes créateurs. Ici ce sont donc des compositrices de notre temps qui seront à l’honneur : Misato Mochizuki avec Voilages, Naomi Pinnoc avec Is ou encore Isable Mundry avec d’où venons-nous, qui sommes nous, où allons-nous….

réfectoire des moines – durée : 1h

Tarifs de 6 à 20 € suivant les formules et les spectacles

– Par internet : www.concertclassic.com – www.fnac.com

– Par téléphone : 01 34 68 05 50 du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Possibilité de télépaiement par carte bancaire

– Par correspondance : en utilisant le bulletin en pages centrales accompagné de votre règlement ou en téléchargeant le bulletin sur le site www.royaumont.com

– Sur place : ouverture de la billeterie 1h avant la première manifestation de la journée

Crédit photo : D.R.