Les syndicats d’enseignants et les associations de parents d’élèves ont tenu aujourd’hui une conférence de presse commune pour alerter sur la situation « catastrophique » du département. De leur propre aveu, il s’agit de la « pire rentrée jamais connue ». Objectifs pour cette nouvelle année scolaire : trouver des solutions pour résorber les sureffectifs aussi bien dans le premier degré que dans le second et surtout « combattre les 16 000 suppressions de postes annoncées pour la rentrée 2010 ». Les interviews de deux représentants de la FCPE Val d’Oise.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xafn30