Le week-end du 19 septembre sera presque entièrement consacré à l’opéra-comique de la fin du XVIIIeme siècle avec Zémire et Azor – inspiré de La Belle et la Bête – et la Fausse Magie de Grétry. Pour compléter cette offre inédite, Royaumont propose la découverte des trios de Dussek et Onslow, compositeurs présents dans la bibliothèque musicale François-Lang et peu joués aujourd’hui, mais unanimement reconnus de leur vivant.


André-Ernest-Modeste Grétry : Zémire et Azor

Zémire et Azor est une œuvre où se mêlent habilement le conte et l’opéra, son livret, de Marmontel, est largement inspiré de La Belle et la Bête. L’histoire : Sander est sauvé par un être effrayant, Azor, qui exige en retour l’amour d’une de ses trois filles. Zémire se sacrifie et rejoint Azor qui la fait apparaître plus tard à sa famille et la transporte vers elle dans un tableau magique. Sander veut dissuader Zémire de retourner auprès d’Azor, mais la constance de la jeune fille rompt l’enchantement qui pesait sur Azor et lui rend sa forme première de beau et jeune prince.
Cette œuvre, dont le dernier enregistrement date de 1974 et qui n’est plus jouée, est une redécouverte proposée par l’Unité scénique de Royaumont à de jeunes interprètes au talent déjà affirmé. Parmi eux, on remarquera la soprane Camille Poul qui se produit à l’Opéra comique et le ténor David Ghilardi, qui a déjà incarné sur scène Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart, il sera Saphir dans Barbe bleue d’Offenbach au Théâtre de Fribourg. Cette formation a été accompagnée par l’ensemble Lunaisiens, dirigé par les talentueux Arnaud Marzorati et Jean-François Novelli qui joueront les personnages de Sander et d’Ali à leurs côtés.

vendredi 18 et samedi 19 septembre, à 20h45
réfectoire des moines – durée : 2h15

Trio avec piano de la collection François-Lang

Fervent collectionneur et pianiste de talent, le fonds de la Bibliothèque musicale témoigne aujourd’hui de la curiosité passionnée de François Lang. Il réunit notamment de nombreuses œuvres pour trios avec piano, dont certaines seront jouées ce week-end. Outre des trios de Haydn, on entendra des œuvres de Dussek et Onslow. Ce dernier, très largement reconnu de son vivant, est aujourd’hui pour ainsi dire oublié et son œuvre est quasi absente du répertoire depuis plus d’un siècle en édition moderne. Dussek, quand à lui, fut un virtuose admiré de Beethoven et il laissa une œuvre importante.
Le Trio Almaviva, qui travaille essentiellement sur les œuvres oubliées du répertoire classique et romantique, restitue ces œuvres avec chaleur. Les membres de ce trio, Jérôme Hantaï, Alessandro Moccia et Alix Verzier sont aujourd’hui unanimement reconnus pour leur travail.

samedi à 17h
Salle des charpentes – durée : 1h


André-Ernest-Modeste Grétry : La Fausse Magie

Voilà encore un barbon qui s’est mis en tête d’épouser sa jeune pupille ! Pour se dérober à ce projet qui ne l’enchante pas et pouvoir s’unir à son amoureux Linval, la jeune Lucette va s’appuyer sur la complicité de sa tante et sur la crédulité de son tuteur. Il lui suffira d’impressionner ce prétendant superstitieux en lui montrant, dans un faux miroir présenté par une fausse bohémienne, une allégorie qui le terrorisera et lui fera renoncer à son projet.
Explorant des répertoires oubliés comme les grands fleurons de l’art baroque, les Paladins ont acquis une renommée dans l’interprétation exigeante des pièces de compositeurs italiens injustement délaissés. C’est donc tout naturellement qu’ils se tournent aujourd’hui vers Grétry, compositeur liégeois très influencé par l’art vocal italien. Avec la Fausse Magie, les Paladins nous entraînent à un rythme endiablé dans une fable drôle et habile.

dimanche à 17h
réfectoire des moines – durée : 1h15

Orgue de barbarie

En contrepoint de chacun des opéras-comiques de Grétry, une transcription des plus grands airs de Zémire et Azor et de La Fausse Magie sera interprétée par Gilles Thomé à la clarinette et Antoine Bitran à l’orgue de barbarie. Ces concerts seront programmés avant les opéras-comiques. Une commande a été passée par la Fondation Royaumont pour la création de ces Cartons Grétry, qui viendront ensuite, de manière originale, enrichir le catalogue de la Bibliothèque musicale François-Lang.

vendredi et samedi à 20h, et dimanche à 17h.
Le cloitre – durée : 20 minutes – entrée libre

Atelier de l’Abbaye aux enfants, découvrir Grétry
Les enfants profitent d’un atelier et les parents d’un concert à un tarif préférentiel

Samedi à partir de 16h30 les enfants découvriront La Belle et la Bête et autres contes… auprès de Judith Le Blanc, assistante à la mise en scène de Zémire et Azor. Ils seront tour à tour auteurs de théâtre, comédiens, chanteurs ou encore metteurs en scène. Au travers des contes prisés par le public à l’époque de Grétry, l’atelier permet de comprendre l’univers du compositeur et la transposition de son œuvre dans un monde oriental digne des Contes des mille et une nuits. A partir de 6 ans.

Dimanche à partir de 15h, l’atelier A la découverte de l’orgue mécanique invitera les enfants à explorer en détail ce surprenant instrument en compagnie d’Antoine Bitran, arrangeur pour orgue de barbarie, et de Gilles Thomé, clarinettiste. Ils pourront ensuite écouter sa musique lors du concert qui suit. A partir de 8 ans.

Tarifs de 6 à 20 € suivant les formules et les spectacles

– Par internet : www.concertclassic.com – www.fnac.com

– Par téléphone : 01 34 68 05 50

– Par correspondance : en utilisant le bulletin en pages centrales accompagné de votre règlement ou en téléchargeant le bulletin sur le site www.royaumont.com

– Sur place : ouverture de la billeterie 1h avant la première manifestation de la journée

Crédit photo : Victor Tonelli