Les parents d’élèves occupent l’école maternelle d’Argenteuil depuis vendredi dernier. Selon les manifestants l’Inspecteur d’Académie, Jean-Louis Brison, informe dans un courrier « qu’il n’est pas en mesure de répondre favorablement à la demande d’ouverture d’une huitième classe sur l’école. » Les parents ont donc décidé de bloquer à nouveau l’école jeudi et demande le soutien des candidats à l’élection cantonale partielle.

 « C’est inacceptable. » Les parents d’élèves de l’école maternelle Jules Ferry à Argenteuil sont particulièrement remontés contre l’inspection académique. Dans un courrier reçu lundi, ils ont appris que l’ouverture d’une huitième classe n’est pas accordée. « Il (Jean-Louis Brison, Inspecteur d’académie du Val d’Oise, NDLR) propose même aux nouveaux inscrits d’aller dans une autre école, située à plus de deux kms et dont les classes des plus jeunes sont déjà à 27 et 28 élèves » enrage Alain Clémenceau, parent d’élève.

Les suppressions de postes dans l’Education nationale en cause

« La suppression de 13 500 postes dans l’Education Nationale n’est plus un simple chiffre, dans le monde réel c’est des enseignants en moins devant les élèves, des classes surchargées, des conditions d’accueil inadmissibles. Je rappelle qu’ils sont 30 et 31 en petite section, de 27 à 29 en moyenne et grande section classe à double niveau » poursuit-il

A l’Assemblée Générale des parents, la majorité des parents présents s’est prononcée pour un blocage de l’école jeudi 17 septembre. En attendant, ils maintiennent l’occupation de l’école ce mardi. Des courriers ont même été envoyés aux différents candidats aux prochaines élections cantonales.