Depuis la rentrée les agressions se multiplient dans les environs du lycée René Cassin de Gonesse. Après un appel du maire auprès de la préfecture, les parents d’élèves ont décidé de se faire entendre. Ils ont déposé sept plaintes en trois semaines et livrent leurs témoignages au micro de France Bleue Ile-de-France.

Ils seraient une quinzaine ou une vingtaine d’individus à mener des agressions « quotidiennes » aux abords du lycée René Cassin. Depuis la rentrée, les 1400 élèves de l’établissement doivent faire face à des évènements d’une rare violence. Les mères des victimes ont décidé de rompre le silence. Depuis sept plaintes ont été déposées. Un chiffre encore maigre au vu du nombre d’agressions mais que les plaignants espèrent voir grossir après l’appel fait au micro de la radio régionale.

« La prochaine fois, il terminera en fauteuil roulant »

Interrogée par une journaliste de France Bleu Ile-de-France, une mère raconte le calvaire de son fils à la sortie du lycée. « Ils l’ont jeté au sol et roué de coups avec une barre de fer. Mon fils est actuellement choqué. Il est grièvement blessé puisque le rachis cervical a été touché. La prochaine fois, il terminera en fauteuil roulant » indique-t-elle. En prenant la parole, les parents d’élèves veulent avant tout mobiliser l’ensemble des institutions.

« C’est une souffrance d’envoyer nos enfant au lycée. Il faut déposer plainte. Il ne faut pas voir peur des représailles. Tout le monde doit se mobiliser. J’en appelle au gouvernement. Il nous faut des effectifs de police » explique cette mère. 

A écouter le reportage sur le site de France Info : http://www.france-info.com/spip.php?article345591&theme=11&sous_theme=9