En position de force après son résultat au premier tour de l’élection cantonale partielle d’Argenteuil-Est, Philippe Métézeau a refusé les sollicitations de débat de la presse locale, dont celle de VOtv. La candidate communiste Marie José voit dans ce refus, « un flagrant outrage au débat et aux pratiques démocratiques. »

Si Marie-José Cayzac souhaite la tenue d’un débat d’entre-deux tours, son adversaire Philippe Métézeau la refuse. « Alors que l’heure est aux échanges concrets afin de permettre aux habitants du canton d’Argenteuil de faire le choix du conseiller ou de la conseillère général(e) qui défendra leurs intérêts pour le canton et au sein de l’Assemblée départementale, ce refus, flagrant outrage au débat et aux pratiques démocratiques, pousse à s’interroger » estime la candidate communiste dans un communiqué.

« Le candidat de l’UMP craindrait-il de présenter enfin aux électeurs son programme d’actions s’il venait à être élu conseiller du canton ? » s’interroge-t-elle avant de conclure que ce refus révèle « l’absence pure et simple de programme d’actions. »