Philippe Métézeau l’emporte avec 58,96 %) des voix sur la communiste Marie-José Cayzac (41,04 %). Le candidat de droite la devance de 1102 voix. Avec cette victoire, la gauche ne détient plus la majorité au Conseil général. La droite totalise 20 sièges contre 19 à la gauche. Le président PS de l’assemblée départementale a convoqué les élus en séance publique lundi à 9h30.

 La participation plus importante au second tour (32.06% contre 26.44% dimanche dernier) a mis un peu de suspense en début de soirée. Certains ont voulu croire que Marie-José Cayzac pouvait rattraper son retard et l’emporter de quelques voix comme en mars 2008. Le maire socialiste d’Argenteuil avait du mal à croire au scénario. "Ce n’est pas une participation à la hauteur de l’enjeu et ça ne suffira pas", commentait Philippe Doucet dès 20h30.

La demi-heure qui suit devait donner raison au maire d’Argenteuil et balayer les espoirs de la gauche. Un score non officiel circule : le candidat UMP Philippe Métézeau l’emporterait avec plus de 58% des voix. Son arrivée tout sourire, vers 21h30, laisse à penser que la tendance se confirmera dans les prochaines minutes d’autant que le candidat est accompagné des élus de droite d’Argenteuil, parmi lesquels le député Georges Mothron et le conseiller municipal Xavier Péricat. Dans le sillage des responsables locaux de l’UMP les ténors de la droite, de François Scellier à Jérôme Chartier, affichent leur mine des bons jours.

Les résultats tombent et sont sans appel L’UMP Philippe METEZEAU l’emporte avec 58,96 %) des voix sur la communiste Marie-José CAYZAC (41,04 %). Le candidat de droite la devance de 1102 voix. Marie-José Cayzac, qui veut remercier ses électeurs, se reprend à deux fois… les militants et sympathisants UMp couvrent sa voix, entonnant la Marseillaise… et l’Internationale.