Trois étudiants de l’ITIN (école supérieure publique d’informatique, de réseaux et systèmes d’information) de Cergy-Pontoise seront récompensés le 1er octobre par la Chambre de commerce et d’industrie de Versailles Val d’Oise/Yvelines suite à leur travail sur l’installation de réacteurs nucléaires à usage domestique.

Le Challenge DME-COM « un apprenti entrepreneur » a été créé afin de développer l’esprit d’entreprenariat dans les CFA des Yvelines et du Val d’Oise, sur une volonté de la Chambre de commerce et d’industrie de Versailles Val d’Oise/Yvelines (CCIV). Ce Challenge offre d’ordinaire trois prix différents répartis sur trois catégories différentes : l’initiation, la sensibilisation et la découverte. Mais le jury de cette année, présidé par M. Bruno Bouniol, et composé de deux chefs d’entreprises, deux membres de la Direction Création Reprise d’entreprise de la CCIV, la présidente d’ESSEC Initiative et du Directeur de la Pédagogie de la CCIV, a décidé de faire une entorse au règlement.

C’est ainsi que trois élèves de l’école supérieure publique d’informatique, de réseaux et systèmes d’information (ITIN) installée à Cergy-Pontoise vont recevoir le 1er octobre le « prix de l’audace ». En travaillant sur la fourniture et l’installation de réacteurs nucléaires à usage domestique dans les jardins des zones pavillonnaires des grandes villes françaises, A. Lepers, L. Gomes et M. Fournet ont attiré l’attention du jury. Si le produit technique existe déjà et est en cours d’expérimentation aux Etats Unis d’Amérique. Le groupe d’apprentis a développé une étude menée sur les caractéristiques du marché français de la fourniture d’électricité, et sa pénétrabilité pour leur produit. Les études menées ont été extrêmement fouillées et le business plan a été très sérieux selon les dires du jury. Interrogés lors de la soutenance sur les réticences possibles des consommateurs quant à l’installation à leurs domiciles de tels réacteurs, le groupe a développé un argumentaire technique et commercial d’une implacable logique, qui démontre au passage la solidarité de l’équipe. A ce titre, le jury a décidé de remettre un « prix de l’audace».