« Toute en tenant compte de la réalité des équilibres politique au sein de l’assemblée départementale comme de l’esprit des textes qui régissent le fonctionnement de cette assemblée, le PS et ses élus assumeront – en lien avec leurs partenaires de gauche – toutes les responsabilités qui leur ont été confiés en mars 2008 par les Valdoisiens et les Valdoisiennes », déclare Dominique Lefebvre, le patron des socialistes du Val-d’Oise après la victoire de la droite à Argenteuil-Est qui redistribue les cartes au Conseil général.

Et Dominique Lefebvre d’expliquer qu’aujourd’hui « la crise frappe durement notre département et nos concitoyens en particulier nos jeunes, nos habitants des quartiers populaires"

Le 1er secrétaire fédéral donne sa lecture du scrutin : " La première leçon de ce scrutin est évidente. Lorsque la Gauche se divise, qu’elle n’écoute pas suffisamment ses électrices et ses électeurs, qu’elle ne répond pas à leurs attentes, ceux-ci la sanctionnent durement. Il appartiendra au Parti socialiste, à ses dirigeants comme à ses élus d’en tirer toutes les conséquences pour l’avenir et dès le mois de mars prochain pour les élections régionales"

Et Dominique Lefebvre d’annoncer : "Le 30 septembre prochain, je réunirai les instances politiques fédérales du Parti socialiste pour tirer toutes les leçons de ce scrutin et en analyser les conséquences sur la situation politique départementale. Je rencontrerai également nos partenaires de la gauche au Conseil général, les vice-présidents Dominique LESPARRE et Alain LEIKINE".