Après la défaite de la gauche lors de l’élection cantonale partielle d’Argenteuil-Est, le secrétaire départemental des Verts, François Delcombre estime que « ce n’est pas en s’abritant derrière un juridisme confus que l’on va réconcilier les citoyens et la classe politique. » Il demande donc au président du conseil général de remettre sa démission.

« Je comprends le sentiment d’injustice que peut éprouver Didier Arnal parce qu’en fait ce n’est pas la politique dont il est responsable qui a été sanctionnée » précise François Delcombre. Mais dans un contexte de forte abstention lors des dernières élections partielles, il estime que « ce n’est pas en s’abritant derrière un juridisme confus et en faisant des batailles de procédure que l’on va réconcilier les citoyens avec la classe politique. »

Ainsi, les Verts prennent une position différente du reste de la gauche et demandent la démission du président du Conseil général du Val d’Oise. « Didier Arnal se grandirait à prendre acte du changement de majorité, à remettre sa démission de président du conseil général, et à préparer dans la clarté les prochaines échéances avec toutes les forces de gauche et écologistes » conclut le secrétaire départemental du parti écolo.