La CFDT organise un rassemblement devant les portes de l’Usine ABB mercredi midi suite au plan de restructuration annoncé au printemps par la direction, qui prévoit la suppression de 540 postes dans l’Hexagone, dont 280 sur le site de Saint-Ouen-l’Aumône spécialisé dans la robotique pour automobile.

Ce rassemblement se tient après la seconde réunion du Comité Central d’Entreprise qui a examiné le plan social le 22,23 et 24 septembre au siège du groupe ABB France.

Des délégations d’entreprise participeront à ce rassemblement.