Le mois d’août 2009 a été l’un des plus chaud et sec des cinquante dernières années. Pour permettre aux nappes phréatiques du Val d’Oise de retrouver leur niveau normal, la préfecture a pris des mesures de restriction des usages d’eau pour le Vexin et la Plaine de France.

 Le déficit de pluies efficaces s’est accru. La hauteur de pluie ayant alimenté les nappes ces douze derniers mois est de l’ordre de 80 mm alors qu’elle est de 250 mm en année normale. Le niveau des nappes a donc nettement baissé. Mise à part pour les communes situées près de l’Oise ou de la Seine, des restrictions de l’usage de l’eau a été décidé par la préfecture jusqu’au 30 novembre, sauf en cas d’amélioration climatique.

Ainsi dans le Vexin à l’ouest et la Plaine de France à l’est du Val d’Oise, il sera désormais interdit de laver son véhicule hors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage, d’arroser pelouses, jardins potagers, espaces verts et terrains de sport entre 10h et 20h, d’alimenter des fontaines publiques en circuit ouvert, d’irriguer les terres agricoles entre 10h et 18h à l’exception du maraîchage, de remplir les piscines privées interdit sauf pour les chantiers en cours

En tout, 126 communes sont concernées par ces mesures soit près de 300 000 habitants. Tout contrevenant à l’arrêté préfectoral devra s’acquitter d’une amende de 1 500€ et 3 000€ en cas de récidive.