La compagnie de fret, basée à Roissy, reçoit son premier Boeing 777 Freighter. « Un avion plus silencieux, plus économe en carburant, et offrant un rayon d’action plus grand et des délais de vol plus courts », assure Fedex. Le 777F est le plus grand avion cargo bi-réacteur du monde.

« Le Boeing 777 témoigne de notre engagement à améliorer notre flotte, et permet ainsi à FedEx Express de fournir des services incomparables à nos clients dans le monde entier », déclare David J. Bronczek, Président et CEO de  FedEx Express. « Sa capacité de charge, son champ d’action et son efficacité environnementale représentent pour notre société une valeur stratégique globale à long terme, permettant de répondre aux demandes de nos clients en matière d’envois internationaux. »      

L’introduction du 777F vient étendre la flotte de 650 avions de FedEx, déjà première compagnie de fret aérien du monde.

Le 777F est le plus grand avion cargo bi-réacteur du monde. Son champ d’action, équivalent à  10 700 km (6 675 miles) environ, soit près de trois fois la distance approximative entre les côtes est et ouest des États-Unis, est le plus important de tous les avions cargo bi-réacteur, avec une capacité de charge de 98 tonnes (215 000 livres).

Comparé à l’avion cargo MD-11 qui jusqu’à présent était le principal avion long-courrier de la flotte de la société, il augmente   le champ d’action de plus de 3900 km (2 400 miles) et offre une capacité de charge supplémentaire de 6,4 tonnes (14 000 livres).
Le champ d’action de cet avion cargo permettra à FedEx Express d’effectuer des vols entre les principaux marchés mondiaux et hubs en Asie, en Europe et aux Etats-Unis, en transportant davantage de fret et dans des délais plus courts qu’aujourd’hui. Les clients bénéficieront ainsi, de délais d’acceptation plus longs pour livrer leurs cargaisons. Par exemple, les temps de transit du 777F à partir de l’Asie vers les États-Unis seront raccourcis d’une à trois heures par rapport au MD-11. 

Outre les améliorations de services apportées  aux clients, le 777F offre « des avantages et une efficacité remarquables d’un point de vue environnemental », affirme Fedex assurant notamment qu’il fait appel à « une technologie avancée de réduction des émissions sonores pour répondre aux normes des aéroports en matière de réduction des nuisances sonores et rend les décollages et les atterrissages moins bruyants »,  il consomme aussi 18 % de carburant de moins qu’un MD-11 et permet de réduire les émissions de 18 %

« Le 777F change les règles du jeu », indique Michael L. Ducker, Président de FedEx Express International.

D’ici avril 2010, FedEx Express prévoit de placer quatre 777F sur différents itinéraires entre l’Asie et les États-Unis. Au total, la flotte de la société comptera 15 777F d’ici la fin de l’exercice 2014.  FedEx Express a également commandé 15 777F supplémentaires qui seront livrés entre les exercices 2014 et 2019, et détient une option d’achat pour 15 autres appareils.