« Je suis donc ravi que l’État donne enfin un signe au Val d’Oise et aux Valdoisiens », réagit Didier Arnal, Président PS du Conseil général du Val d’Oise, après la décision du ministre de la culture et de la communication d’installer le futur Centre de conservation, de recherche et de restauration des patrimoines (CCRRP) à Cergy-Pontoise.

« Depuis l’origine du projet, le Conseil général est aux côtés de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, des acteurs économiques, universitaires, culturels et sociaux du département pour porter à la connaissance des décideurs les atouts du projet et du site valdoisien. Cette mobilisation portée collectivement a porté ses fruits", estime Didier Arnal.

"J’ai moi-même pu faire valoir à de multiples occasions, et notamment lors de la présentation du dossier devant le jury réuni en mai dernier chargé de sélectionner les projets, la qualité du site mais aussi la nécessité pour le Val d’Oise de disposer d’une telle infrastructure structurante. Nécessité que j’ai également rappelée lors des rencontres que j’ai eues avec Christian Blanc, Secrétaire d’État en charge du Développement de la Région-capitale et Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. Je suis donc ravi que l’État donne enfin un signe au Val d’Oise et aux Valdoisiens".