Que ce soit pour Cergy-Pontoise (D2) chez les femmes ou pour Saint-Gratien-Sannois (Nationale 1) et Saint-Ouen-l’Aumône (Nationale 2) chez les hommes, la victoire a été au rendez-vous ce week-end. Mention spéciale aux filles de la préfecture qui restent invaincues après quatre journées de championnat.

Les journées de championnat se suivent et se ressemblent pour les féminines de Cergy-Pontoise. Les protégées de Roch Bedos se sont offert une balade de santé sur le terrain de La Motte-Servolex. Jamais inquiétées, les coéquipières de la gardienne Cathy Kent, auteur de 17 arrêts, ont été intraitables après la pause pour finalement s’imposer 31 à 24. A noter le sans faute d’Anne Deroletz (5/5) et d’Anne-Sophie Frau (7/7), les deux pivots de Cergy-Pontoise. Avec cette quatrième victoire consécutive, les filles de la préfecture confortent leur place en tête de la Division 2 avec Bègles. Mais dès le week-end prochain, ce fauteuil de leader ne devrait plus être occupé que par l’une des deux formations. Cergy-Pontoise recevra en effet la visite du club athlétique beglais dans le cadre de la 5e journée de championnat.

Chez les hommes, Saint-Gratien-Sannois est enfin sorti de sa torpeur. Après trois défaites, les Rouges enregistrent leur premier succès de la saison face au promu Saran. A domicile, les hommes de Bruno Potard ont encore alterné le bon et le moins bon mais sont parvenus à vaincre leurs adversaires 34-31 après avoir été menés à la mi-temps 14-17. Les coéquipiers de Ségarel, auteur de huit buts, s’offrent donc une bouffée d’oxygène et espèrent que ce match leur servira de référence pour la suite de la saison. Saint-Gratien-Sannois occupe la 9e place de Nationale 1.

En Nationale 2, Saint-Ouen-l’Aumône continue son parcours sans faute même si la victoire sur le parquet de l’ACBB fut des plus difficiles (30-31). Sous l’impulsion d’Amblard (six buts au compteur), les hommes de Franck Arbonville ont vaincu le leader de la poule 2 et prennent les commandes du championnat, ex-aequo avec l’ACBB.