Après la mobilisation pour sauvegarder le service public postal, qui a réuni dans le Val-d’Oise plus de 34 000 votants, la Fédération du Val d’Oise du  Parti socialiste souhaite « renforcer le service public postal en approfondissant sa nécessaire modernisation face aux défis technologiques qui se présentent, pour le rendre encore plus efficace ; la rentabilité financière ne pouvant être l’unique critère de cette réforme ».


« Le projet du gouvernement ne porte aucune perspective de développement de l’entreprise, dénonce le PS-95. Il ne répond en rien aux besoins de la population, ni aux besoins financiers nécessaires à un établissement public ambitieux. Rien ne justifie ce changement de statut, ni les directives européennes, ni les règlements. En choisissant de transformer la Poste en société anonyme, la Droite fait un choix idéologique, ouvrant la voie à une privatisation rampante comme cela avait été fait pour GDF ».


La Fédération du Val d’Oise du Parti socialiste demande au gouvernement d’organiser un référendum sur le sujet. « Les parlementaires socialistes vont donc déposer un projet de loi sur le sujet qui sera examiné à l’Assemblée Nationale le 15 octobre prochain », indique le PS-95.

 

« Les Valdoisiens doivent être entendus ! », clament les socialistes. La Fédération du Val d’Oise participera aux initiatives du Comité départemental.  « Elle mobilisera l’ensemble de ses adhérents et de ses élus dans l’objectif d’obtenir ce référendum ».