Les joutes de Nationale 2 ont souri aux hommes de l’ECOP et aux femmes de Franconville et Sannois-Saint-Gratien ce week-end. Les hommes de Frédéric Dubois ont dominé Récy 87 à 76. Les Franconvilloises ont battu Metz 86 à 71 tandis que l’OSSG a dompté Sainte-Savine, 62-60.

L’Entente Osny-Cergy-Pontoise aura pris son temps pour venir à bout de Récy. Ce n’est que dans le dernier quart-temps que les troupes de Frédéric Dubois ont su monter en puissance pour s’imposer chez la lanterne rouge, 87 à 76. Une performance que les Valdoisiens doivent beaucoup à Richecoeur, auteur de 37 points ! Avec un bilan de quatre victoires et une défaite, l’ECOP occupe la deuxième place ex-aequo de sa poule de Nationale 2.

Chez les femmes, Franconville enregistre son deuxième succès de l’année sur le parquet de Metz, 86 à 71. Les protégés de Stéphane Rollée se sont détachées dès le premier quart-temps (19-26) et n’ont jamais été rejointes par leurs adversaires. Diot, Valin, Taillefer et Sène ont marqué plus de 10 points. Pour les féminines de l’Olympique Sannois-Saint-Gratien, la rencontre face à Sainte-Savine a été plus laborieuse. Toujours sous la menace de son adversaire venu de Champagne-Ardenne, l’OSSG a pu compter sur Lucie Marcinkowski (18 points) pour engranger son quatrième succès de la saison. Les filles de Frédéric Simonet sont troisièmes tandis que les Franconvilloises sont installées en neuvième position de la poule D de Nationale 2.