Le choc au sommet entre les féminines de Cergy-Pontoise et Bègles n’a pas souri aux Valdoisiennes qui enregistrent leur premier revers de la saison, 26-28. Chez les hommes, Saint-Gratien-Sannois est retombé dans ses travers et perd à Cherbourg, 32-30. En Nationale 2, Saint-Ouen-l’Aumône se fait surprendre à domicile par Thionville et s’incline 24-28.

 Tout le monde attendait le choc entre les deux co-leaders de Division 2. A la portée des joueuses de Cergy-Pontoise, le match a pourtant tourné à l’avantage des Béglaises. Devant à la mi-temps (17-15), les filles de Roch Bedos ont lâché prise dans les dernières minutes et cèdent 26 à 28 face aux coéquipières de l’ancienne championne du monde, Stéphanie Cano. Les Cergypontaines subissent leur première défaite de la saison et glissent à la troisième place du championnat après cinq journées.

A l’étage en dessous, les hommes de Saint-Gratien-Sannois ont connu le même sort que les féminines de la préfecture. En avance au tableau d’affichage à la pause (14-19), les partenaires de Benali (10 buts) ont ensuite pris l’eau sur le parquet du promu, Cherbourg. Avec cette quatrième défaite de rang, les Valdoisiens se rapprochent dangereusement de la zone de relégation (10e sur 14).

En Nationale 2, Saint-Ouen-l’Aumône s’est vu trop beau face à un adversaire normalement à sa portée, Thionville. Les hommes de Franck Arbonville, particulièrement maladroits, ont coulé petit à petit pour finalement s’incliner 24-28 sur leur terrain. Ce deuxième revers de la saison les éjecte du podium. Ils sont désormais installés en 4e position de Nationale 2.