Pour Jean-Paul Huchon, Président PS du Conseil régional d’Ile-de-France, dont l’institution gère les lycées, les annonces de Nicolas Sarkozy sur les lycées resteront comme "une réformette de plus qui ne masque pas la suppression de dizaines de milliers d’emplois dans l’Education nationale".

"Loin de la nécessaire réforme, les mesures cosmétiques annoncées aujourd’hui par un Président de la République soucieux de faire oublier l’échec retentissant de la réforme non concertée de Xavier Darcos ne devraient pas changer grand-chose à la situation, ni remédier aux insuffisances bien connues du lycée : réduction de l’offre globale de formation, sélection sociale, décrochage scolaire, manque de préparation à l’enseignement supérieur", estime le président PS de la région Ile-de-France.

Jean-Paul Huchon estime que "beaucoup de mesures annoncées reprennent des politiques menées de longue date par le Conseil régional d’Ile-de-France pour les lycées, domaine au cœur de ses compétences"

Et l’élu de prendre pour exemple l’accompagnement personnalisé des élèves : "Le plan Réussite pour tous en place depuis 1998 dans les lycées franciliens a bénéficié à 4.000 élèves en 2008-2009. Par ailleurs, le Conseil régional consacre chaque année plus de 90 millions à l’insertion professionnelle des jeunes sortis sans qualification du système scolaire".