La Préfecture du Val d’Oise a procédé jeudi matin à l’évacuation du terrain occupé illégalement depuis un an dans le quartier d’Orgemont à Argenteuil. Depuis le jugement du Tribunal de Pontoise, les Rroms qui s’étaient installés là avaient jusqu’au 30 septembre pour quitter les lieux. Une majorité d’entre eux étaient déjà partis à l’arrivée des forces de l’ordre, a-t-on appris sans plus de précision.

 Au mois de juin dernier, le Tribunal de Grande Instance de Pontoise a donné aux occupants du terrain situé avenue de Stalingrad, jusqu’au 30 septembre pour quitter les lieux. Jeudi matin, la police nationale, sur ordre du Préfet du Val d’Oise, a procédé à son évacuation.

« Les personnes encore présentes sur le terrain ont été emmenées par la police nationale sur d’autres sites de la région parisienne ou à l’aéroport pour celles qui ont accepté l’aide au retour en Roumanie » indique la mairie d’Argenteuil qui a dépêché les services de la ville pour nettoyer les abords du terrain.

La société Grand Frais, propriétaire du terrain, devrait « rapidement » procéder au nettoyage du terrain. En attendant la construction d’un supermarché de fruit et légume dont l’ouverture des portes reste programmée à la fin de l’année 2010, elle fera gardienner le terrain.

Dans un communiqué, le maire regrette « l’inadaptation de la législation qui laisse régulièrement les communes et les riverains en butte à de longues occupations du domaine public ou privé, ce qui est dommageable pour des communes comme Argenteuil qui prennent leurs responsabilités en matière d’accueil des plus démunis. »