Opération coup de poing sur le site ABB à Beauchamp. Lors de la visite du client Volvo, une centaine de salariés soutenus par les organisations syndicales ont décidés d’organiser une opération de sensibilisation sur le projet de restructuration de la Division Robotique à Saint-Ouen-l’Aumône.

 Si les organisations syndicales sont « conscientes des risques encourus sur les clients actuels et les marchés futurs », elles soutiennent les salariés dans leur volonté de montrer leur colère « sur leurs compétences et leur savoir faire qui demain partent dans les pays à bas couts. » Le plan de restructuration d’ABB France prévoit en effet la délocalisation des activités robotique vers la Chine, l’Inde, la République Tchèque ou encore l’Allemagne ce qui pourrait entraîner « une baisse de la qualité des prestations ABB » estiment les syndicats.

Le plan social prévoit la suppression de 540 postes en France dont 306 sur le site valdoisien.