Le jeudi 22 octobre aura lieu le CTPD (Comité Technique Paritaire Départemental) qui examinera le bilan de la rentrée dans les écoles du Val d’Oise. Dans les documents préparatoires à cette commission, figure la répartition des moyens à la rentrée 2009 dans le 1er degré sur le département en fonction des constats des effectifs élèves.
« Ces documents confirment nos craintes et nos alertes réitérées quant à la dégradation des conditions de scolarisation sur le Val d’Oise », réagit le syndicat  SNUipp-FSU 95.

« Les effectifs élèves dans le 1er degré continuent de progresser dans le Val d’Oise. Le constat établi vers la fin septembre par l’inspection académique fait apparaître une augmentation de 966 élèves dans les écoles. Le bilan indique également que, malgré cette augmentation de l’ordre de 1000 élèves, le volume d’emploi diminue en passant de 7113 en 2008 à 7023 à la rentrée 2009. Cela est dû notamment à la suppression des postes de RASED et de MAD », », affirme Kamel ould Bouali, Secrétaire Départemental du SNUipp-FSU 95.

Pour la rentrée 2010, le ministère de l’Education nationale annoncé la suppression de 16000 postes. « L’amélioration du système éducatif ne passe pas par des milliers de suppression de postes, dénonce le syndicat. Une autre orientation pour l’école publique est nécessaire ».