Le président du Conseil général du Val d’Oise compte mobiliser les élus du département sur le projet de réforme des collectivités locales. La question sera d’ailleurs débattue lors de la séance de l’assemblée départementale de vendredi. Dans un communiqué, Didier Arnal dénonce ce projet, « illusion de simplification institutionnelle, marque une réelle volonté de recentralisation du pouvoir. »

S’il est mis en œuvre tel que présenté mercredi matin en Conseil des ministres, Didier Arnal prévient, « ce projet de réforme des collectivités locales les conduira à perdre les moyens de leur action de proximité » pourtant « précieuse au moment même où les collectivités locales, en particulier les conseils généraux, sont sollicitées comme amortisseurs des effets de la crise pour améliorer la vie quotidienne des Français. »
 
Autre grief fait à ce projet de réforme, « il institutionnalise un cumul des mandats déraisonnable et rend plus opaque la prise de décision politique » poursuit le président du Conseil général qui dénonce « une démarche partisane, démagogique et sans concertation du chef de l’Etat. »

Le socialiste proposera donc vendredi à l’assemblée départementale de débattre sur le sujet dans l’objectif de « maintenir et moderniser le service public local mis en œuvre par les trois échelons de collectivités, communes, départements, régions. »