Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Trouver une place en crèche relève souvent d’un vrai casse-tête pour les jeunes parents. L’arrivée des crèches interentreprises, il y a une dizaine d’année, a révolutionné ce mode garde. Longtemps réservés aux grandes sociétés, les crèches d’entreprises se mettent maintenant à la portée des PME, voir même des très petites entreprises. La société Cap Enfants doit prochainement s’implanter  dans le Val d’Oise. 3 villes du département et 1 zone d’activité sont intéressées par ce mode d’accueil, à proximité du lieu de travail.

 Spécialiste de la crèche interentreprise, Cap Enfants arrive dans le Val d’Oise. Cette société, basée actuellement à Gennevilliers, souhaite offrir aux très petites entreprises (TPE), aux PME et aux parcs d’activités, un mode de garde pour les enfants de 0 à 3 ans, à proximité du lieu de travail des parents. Selon Cap Enfants, tout le monde est gagnant : l’employeur fidélise ses collaborateurs, limite l’absentéisme et facilite son recrutement. Quand à l’employé, il dispose d’un mode de garde plus souple (elle est ouverte 12 heures par jour), à côté de son lieu de travail… et économique.  En effet, les parents ne paient pas plus cher que dans une crèche municipale, une partie des frais étant pris en charge par l’entreprise.

Le coût de ce service est maintenant à la portée de toutes les entreprises, même les plus petites. Grâce à la défiscalisation en vigueur, une place en crèche revient environ à 160 euros par mois à l’entreprise …  les parents payant le complément.

Cap Enfants arrive enfin dans le Val d’Oise avec un projet pédagogique novateur : la « bulle musicale », ou comment utiliser la musique comme vecteur de rapprochement  et d’ouverture aux autres cultures. Les lieux d’ouverture de ces crèches sur le département devraient être connus dans les prochaines semaines.

Ch. Rigaud