Le magazine l’Express publie le premier classement en France des hôpitaux qui traitent le mieux la douleur. La clinique Sainte-Marie d’Osny est classé « très bonne », tout comme l’hôpital privé du Nord-Parisien de Sarcelles. Et l’hôpital de Gonesse est « excellent », comme la clinique Mirbeau d’Eaubonne.

Quels sont les établissements hospitaliers français qui traitent le mieux la douleur des patients ? L’interrogation est relativement récente, tant la douleur est apparue « inévitable » durant toute l’histoire de l’Humanité. Mais depuis peu ont été institués les comités de lutte contre la douleur (CLUD) aujourd’hui en place dans de nombreux établissements. Et les protocoles de lutte contre la douleur sont enseignés à un pourcentage de plus en plus important d’infirmières.

C’est en se fiant à ces critères parmi d’autres que l’Express a noté les établissements hospitaliers  en fonction du confort qu’ils apportent aux patients. Parmi les CHR-CRU, l’hôpital Charles-Richet de Villiers-le-Bel obtient la mention « Bien », tout comme l’hôpital d’Eaubonne-Montmorency, tandis que l’hôpital de Gonesse est classé « excellent », ceux d’Argenteuil et de Beaumont-sur-Oise étant « très bons ». L’hôpital de Pontoise, qui n’a pas répondu au questionnaire, n’a pas été classé.

Les trois petits centres hospitaliers du Val-d’Oise de Bouffemont, l’Isle-Adam et Magny-en-Vexin sont tous classés « bons ». La clinique Sainte-Marie d’Osny est « très bonne », de même, que l’hôpital privé du Nord-Parisien de Sarcelles. la clinique Mirbeau d’Eaubonne a la meilleure mention  : "excellent".
Les cliniques d’Ermont et de Saint-Ouen l’Aumône sont classées « moyennes », la moins bonne performance du Val-d’Oise.

(A lire dans L’Express du 22 au 28 octobre)