Le translien desservira les lignes du Val d’Oise, au départ de Paris Nord dès le dimanche 13 décembre vers Luzarches, et vers Persan Beaumont à partir de mi-2010, puis Valmondois et Pontoise, à partir du début 2011.
La première rame du Francilien sera dévoilée officiellement mercredi 4 novembre à partir de 14 heures, au Technicentre SNCF de Joncherolles, en Seine Saint-Denis, le centre qui assure la maintenance des trains Transilien SNCF du réseau de Paris-Nord.

 
 Fin 2012, sur les lignes du Val-d’Oise citées plus haut, tous les trains (sauf les RER C qui circulent entre Ermont et Pontoise) seront des "Franciliens" (82 rames leur sont destinées.)
 
Par la suite, entre 2012 et 2014, ces nouvelles rames arriveront également sur le réseau de St-Lazare (55 rames), où elles devraient notamment pour le Val d’Oise desservir les lignes vers Argenteuil, Pontoise et Cergy.

Ce train, présenté mercredi, est le premier d’une série de 172 rames de nouvelle génération qui seront livrées en totalité d’ici avril 2015. Commandés à Bombardier fin 2006, ces trains représentent un investissement d’1,850 milliard d’euros, financé à parts égales par la SNCF et par le STIF. Le marché comporte une tranche optionnelle pour 200 rames supplémentaires.
 
Présenté comme "Innovant, plus accessible, beau, pratique et confortable", le Francilien est  un train ultramoderne.

"Son arrivée va redessiner le visage des transports publics en Île de France ; elle représente un saut aussi important que ce qu’a représenté l’arrivée du TGV pour les Grandes lignes", explique-ton à la SNCF.
 
La présentation du Transilien se déroulera en présence de Jean-Paul Huchon, Président du STIF, de Guillaume Pepy, Président de la SNCF, et de Jean Bergé, Président de Bombardier Transport France.