« C’était une plaisanterie. C’est de toute façon évidemment hors sujet, car cela n’a aucun sens politiquement (…) Rama Yade est une adversaire politique, notamment comme élue des Hauts-de-Seine», réagit Marie-Pierre de La Gontrie, porte-parole de campagne de Jean-Paul Huchon après un écho du Canad Enchaîné reprenant des propos d’une vice-présidente socialiste du conseil régional qui a proposé d’accorder le « droit d’asile » à Rama Yade sur la liste PS des Hauts-de-Seine.

"La liste des candidats autour de Jean-Paul Huchon défendra et incarnera une vision de gauche pour la Région et le refus des projets de Nicolas Sarkozy, comme celui traduit par le projet de loi sur le Grand Paris ou par l’étranglement financier des collectivités locales", déclare Marie-Pierre de La Gontrie qui rappelle que Rama Yade est une adversaire politique, notamment comme élue des Hauts-de-Seine :
 
"Elle soutient la politique de Nicolas Sarkozy que nous combattons, en France, en Ile-de-France et dans les Hauts-de-Seine. Elle en est d’ailleurs l’une des figures emblématiques".