L’École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information (EISTI) organise à Cergy-Pontoise, le jeudi 19 novembre 2009, un colloque sur le thème « Petites Entreprises & grandes Écoles ». Ce colloque se déroulera de 14h00 à 18h00 et l’entrée est gratuite.

Il est régulièrement reproché aux Écoles d’Ingénieurs de se désintéresser du tissu des PME/PMI pour privilégier le réseau des Grands Groupes industriels ou tertiaires, où sont principalement recrutés leurs jeunes diplômés.

La réalité est plus complexe : outre un intérêt accru pour les PME/PMI (recrutement, investissement…), la tendance à la création d’entreprise par les jeunes ingénieurs s’amplifie. Le désir d’entreprendre dépasse les « barrières » rencontrées par celles et ceux qui veulent oser : manque d’information sur les soutiens logistiques et institutionnels à la création ou à la reprise d’entreprise, crainte d’échouer et peur de mal rebondir, frilosité des structures financières, complexité juridique et administrative etc.

Qui plus est, au côté des Écoles d’Ingénieurs, des partenaires favorisent cet élan d’entreprendre : institutions académiques (CDEFI, CGE, PRES), réseaux professionnels (Syntec Informatique, association Pascaline, Anciens Élèves…), structures économiques (pépinières d’entreprises, comités d’expansion économique et organismes dédiés tels que, dans le Val d’Oise, CEEVO95, CESE 95, Neuvitech etc.) etc. Certains Grands Groupes (Microsoft, Sopra, Logica…) favorisent également cet engouement qui fera du jeune créateur un partenaire fiable.

Sur une Promo d’ingénieurs de l’EISTI, 6% de jeunes diplômés créent leur entreprise ou reprennent une société. Dans des secteurs très variés. En France ou à l’étranger. En solo ou en équipe. Souvent double-diplômés d’une École de Management (Grenoble École de Management…) ou d’une Université dédiée au management (Paris Dauphine…), ces Eistiens n’hésitent plus à franchir le pas. Avec succès. Et la vertu de l’exemple n’y est pas étrangère.

Car, depuis 15 ans à l’EISTI, l’Option ICOM (Ingénierie-Conseil en Management), dirigée par Guy DORIOT, permet aux élèves-ingénieurs de 3ème Année de maîtriser le management de projet et le processus de création d’entreprise, au-delà des seules compétences propres à l’enseignement technologique de l’École. Captant l’intérêt d’une trentaine d’élèves-ingénieurs chaque année, l’Option ICOM peut s’enorgueillir d’être à l’origine de la création, par ses élèves-ingénieurs, d’une vingtaine de PME/PMI, en France comme à l’étranger. Des entreprises pérennes.

L’actualité impose aujourd’hui de se poser des questions évidentes : en période de crise, l’élan d’entreprendre est-il freiné ou, a contrario, revigoré ? Reprendre, est-ce aussi entreprendre ? Échouer et rebondir en France, un pari impossible ? Quels ingénieurs pour quelles PME/PMI ? La crise, facteur de risque ou opportunité inédite ? Autant d’interrogations que cette Journée se propose de poser aux experts et témoins présents aux tables rondes.

Contact :
Tél. : 01 34 25 10 15
Email : cbe@eisti.fr
Internet : www.eisti.fr