Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Franconville a remporté un cinquième succès en six rencontres pour se rapprocher du haut du tableau de son groupe de Nationale 2. Les féminines du club valdoisien ont pris la mesure de Furdenheim, 69 à 58. A l’opposé, l’Olympique Sannois-Saint-Gratien est au fond du trou avec une nouvelle défaite avec plus de 30 points d’écart face au leader Wasquehal, 49-89. Chez les hommes, l’Entente Cergy-Osny-Pontoise de Frédéric Dubois a subi les foudres des Alsaciens de Gries-Oberhoffen, vainqueurs 87-67.