Président de la Commission des Affaires étrangère à l’Assemblée nationale, le député du Val d’Oise, Axel Poniatowski, a pris acte de la désignation du Premier ministre belge, Herman van Rompuy, au poste de Président du Conseil européen. « Maintenant, il faut approfondir l’Europe » estime-t-il.

 Dans un communiqué, Axel Poniatowski se félicite du choix du premier Président stable du Conseil européen, comme celui du Haut représentant aux affaires étrangères de l’UE. « Ces choix scellent le cadre institutionnel d’une Europe plus politique, note le député-maire de L’Isle-Adam. En se dotant d’un visage représentatif, l’Europe se destine ainsi à donner davantage de cohérence, de continuité et de visibilité à son action. »

Mais cette étape n’est qu’un début pour le député du Val d’Oise. « L’Union européenne doit à présent approfondir son intégration. Il me paraît essentiel de recentrer l’Union sur ses deux modes d’intégration les plus achevés: l’espace Schengen et la zone Euro » explique-t-il, indiquant au passage qu’il « souhaite que l’Europe s’attache à l’intégration de l’ensemble des pays communautaires au sein de ces espaces, coeur de sa construction et gage d’une meilleure lisibilité à l’international. »