A la veille de la semaine européenne de la réduction des Déchets, les Verts de Cergy-Pontoise dénoncent dans un communiqué l’absence d’implication de la Communauté d’Agglomération dans cette campagne de sensibilisation et rappellent que 400 tonnes d’ordures ménagères non triées sont ainsi brûlées quotidiennement dans l’incinérateur de Saint-Ouen l’Aumône.

La production croissante de déchets pose des questions budgétaires, environnementales et de santé publique. Pour sensibiliser la population du 21 au 29 novembre se déroule dans toute l’Europe la Semaine européenne de la réduction des Déchets. En France, elle doit en particulier permettre d’atteindre les objectifs fixés par le Grenelle de l’Environnement, à savoir : réduire de 7% la production de déchets d’ici 5 ans et augmenter le taux de recyclage à 35% en 2012 puis 45% en 2015.

Ces moyens de sensibilisation à l’échelle européenne sont, selon les Verts, « quasi inexistants » sur l’agglomération de Cergy-Pontoise. « Dans le domaine de la gestion des déchets,  notre agglomération n’est pas encore exemplaire : aucune diminution significative de la quantité de déchets collectés, et une dégradation inquiétante de la qualité du tri par les particuliers » note Marc Denis, chef de file des Verts à Cergy-Pontoise. « 400 tonnes d’ordures ménagères non triées sont ainsi brûlées quotidiennement dans l’incinérateur de l’Agglomération, à Saint-Ouen l’Aumône » précise-t-il.

De multiples actions à mener

Les causes sont déjà identifiées par le parti écologiste et notamment « une organisation éclatée entre les communes qui se chargent de la collecte et la Communauté d’Agglomération qui s’occupe du traitement. »  Face à cette situation, les Verts Cergy-Pontoise demandent à la Communauté d’Agglomération de « s’engager rapidement dans une démarche d’unification de la compétence d’élimination des déchets, condition indispensable pour plus d’efficacité. »  D’autres actions peuvent également être mises en place. Les Verts citent pêle-mêle, le relai de la campagne « Stop Pub » lancé par le ministère de l’Ecologie sur l’agglomération, le renforcement de l’équipe des ambassadeurs de tri, mener une campagne à destination des plus jeunes dans les écoles,…

Le dernier Conseil Communautaire ayant approuvé à l’unanimité l’appel « ultimatum climatique » lancé par les organisations écologistes et autorisé le Président à signer cet appel à l’occasion de la conférence de Copenhague, les Verts Cergy-Pontoise demandent « simplement » la mise en œuvre d’actions concrètes concernant le traitement des déchets.