« Il s’agit de démarches personnelles. Nous respectons leur choix, choix qui ne nous empêchera pas de continuer à travailler ensemble dans l’intérêt de nos administrés », déclarent les élus socialistes du canton de l’Hautil dans un communiqué.
« L’étiquette ne change rien à nos convictions et à nos relations de travail », renchérit Jean-Marie Rollet, adjoint au maire PS de Vauréal et vice-président de l’agglomération de Cergy-Pontoise qui a pris l’initiative du communiqué avec les maires de Jouy-le-Moutier, Courdimanche et le 1er adjoint de Menucourt.


« Cela n’a pas de conséquence directe sur l’action politique conduite dans nos communes. En effet, depuis longtemps, en tant qu’élus de gauche de l’Hautil, canton péri-urbain préservé et poumon de l’agglomération cergypontaine qui accueille une population croissante, les préoccupations environnementales sont au cœur de notre action publique. Nous continuerons de promouvoir cette action éco-citoyenne, au-delà de l’appartenance partisane de tel ou tel », affirment ces élus PS. Et ces derniers de réaffirmer leur choix de rester à l’intérieur du parti « pour améliorer les choses et restaurer la confiance ».

« Nous faisons le pari de la rénovation, que les militants ont massivement soutenu par leur vote le 3 octobre dernier. Les notions de diversité, de jeunesse, de renouvellement ont toute leur place au sein du PS, comme le montre notamment la liste socialiste du Val d’Oise pour les élections régionales, liste tout simplement à l’image de notre département et en phase avec la société ».