La plus grande chaufferie à bois de France a été inaugurée vendredi à Saint-Ouen-l’Aumône. Cette nouvelle installation, d’une capacité thermique de 25 mégawatts, contribue depuis octobre au chauffage de 25 000 logements de Cergy-Pontoise et 600.000 m2 d’équipements tertiaires publics et privés. Une nouvelle chaufferie construite pour 17 millions d’euros par Dalkia dans le respect de l’environnement.

 Cette inauguration intervient à quelques jours du sommet de Copenhague sur le climat. "Cette nouvelle chaufferie, c’est des tonnes de CO2 en moins, c’est très significatif en plus de la qualité de services", explique Olivier Barbaroux, PDG de Dalkia. "Preuve que l’on peut penser global et agir local pour l’environnement", renchérit Dominique Lefebvre, le président de Cergy-Pontoise.

Pour Jean-Paul Huchon, le président de la Région Ile-de-France qui a participé au financement à hauteur de 30 %, « le réchauffement climatique ne se combat pas avec des mots, mais avec des actions concrètes. 32.000 logements chauffés au bois, c’est concret. L’obtention de la baisse de la TVA de 19,6 % à 5,5 % sur la facture d’énergie pour des particuliers raccordés, c’est concret. 33.000 tonnes de CO2 en moins par an, soit 30 % de la réduction de la pollution au CO2, c’est concret. 3 à 4 fois plus d’emplois dans la filière bois que dans la filière fossile, c’est concret ».

 S’imposant comme la plus grande et l’une des plus innovantes de France, la chaufferie de Cergy-Pontoise présente de multiples bénéfices pour la collectivité, notamment :

– Bénéfices au plan écologique
Générant une baisse sensible des 20% des émissions de C02 dans l’atmosphère, soit 16 000 Tonnes par an, elle participe à la lutte contre le réchauffement climatique et à l’équilibre des ressources.

– Bénéfices au plan économique
La biomasse est une énergie particulièrement compétitive par rapport aux autres énergies fossiles. Elle est également peu sensible aux fluctuations des prix des énergies fossiles, ce qui offre une meilleure visibilité. Autre avantage : en permettant à la chaleur du réseau de franchir le seuil de 50% d’énergies renouvelables, la biomasse permet aux usagers de bénéficier d’une TVA réduite à 5.5% sur l’intégralité de la facture d’énergie..

 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xbdusn