Dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 novembre, un incendie accidentel est survenu à la Salle des Fêtes d’ Eaubonne, située au sous-sol de l’Hôtel de Ville d’Eaubonne. Cet incendie a plusieurs conséquences sur le fonctionnement des services municipaux de la mairie. En premier lieu, la salle des fêtes qui a été entièrement brûlée est inutilisable pendant plusieurs mois. Le Service évènementiel et Vie associative propose des solutions alternatives aux associations ou particuliers qui avaient réservé cette salle, lorsque ceci est possible.
 
Les services de la mairie n’ont pas pu fonctionner pendant 3 jours. Tout le câblage électrique, informatique et téléphonique, qui passait dans la salle des fêtes, a été gravement endommagé. La fumée de l’incendie a envahi les cages d’escaliers qui ont dû être plusieurs fois désinfectées et nettoyées. Les ascenseurs  ont été neutralisés suite à l’intervention des pompiers.
Les services extérieurs tels que L’Orange Bleue, l’Espace Jeunesse et Familles ou les services techniques n’ont pas eu eux non plus de réseau informatique et téléphonique. Des canalisations ont explosé suite à la chaleur empêchant l’alimentation en eau potable et l’utilisation des toilettes.
Le chauffage de la dalle du rez-de-chaussée est hors d’usage.
 
Depuis le vendredi 4 décembre, les services qui se situent dans les étages ont pu réintégrer leurs locaux.

Toutefois, l’accès au public est encore strictement interdit. Aussi, afin de pouvoir maintenir une ouverture au public, l’Accueil général, l’Etat-civil, l’Education et le CCAS tiennent des permanences dans le préfabriqué situé à l’arrière de l’Hôtel de ville, aux horaires d’ouverture habituels.

"Une enquête est encore en cours mais les premières conclusions des experts judiciaires amènent à penser que, contrairement à ce qui se dit encore en ville, les causes de cet incendie sont purement accidentelles", fait savoir la mairie d’Eaubonne.