Sylvie Aïoun, « jazz-woman » et chanteuse de blues française, chante les épreuves de sa vie, l’amour et ses blessures.

 C’est son petit air de famille avec Edith Piaf qui lui a donné envie de suivre sa voie musicale. Accompagnée par Franck Steckar au piano, Christophe Devillers à la contrebasse et François Réau à la batterie (trio de Laurent Malot, Mama Kaya, Juliette…), Sylvie Aïoun détourne des airs en utilisant les influences jazz, latino, orientales… qui ont jalonné son parcours musical.

Concert organisé en partenariat avec Les Amis de Bessancourt

Vendredi 11 décembre à 21 h à la salle Paul Bonneville
7 / 5 / 1 € – 01 30 40 44 10