« Il n’est pas sérieux de perturber à ce point un service public essentiel. Il n’est pas sérieux d’exiger une augmentation de salaire annuelle de 1800 euros alors que la France traverse une période économique sensible », dénonce Axel Poniatowski, tête de liste UMP en Val-d’Oise pour les Régionales de mars 2010 en Ile-de-France.

 « Lundi, la RATP a proposé aux syndicats l’ouverture en janvier prochain d’une négociation basée sur des propositions significatives (…) Pour toute réponse, les syndicats ont voté la reconduction du mouvement et déposé pour jeudi 17 décembre un préavis de grève de 24h pour l’ensemble du réseau ».

« Cette situation ne peut plus durer. Je suis convaincu que la Région peut jouer un rôle fondamental pour faciliter le quotidien des usagers de la ligne A, ligne délaissée depuis trop longtemps », estime Axel Poniatowski qui, au passage, égratigne le président sortant de la région Ile-de-France : « Loin des péripéties franciliennes, Jean-Paul Huchon se fait photographier à Copenhague. Mais quelles réponses le Président de la Région Ile-de-France apporte t-il aux usagers contraints de préférer aux transports en commun leur véhicule personnel, plus polluant mais moins contraignant? »