Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Associé à Emmanuel Lebesson, le Valdoisien Adrien Mattenet a su ramener la médaille de bronze de la grande finale du Pro Tour, comme l’an passé. Après avoir dominés la paire tchèque Gavlas et Korbel en quarts de finale, les Français ont subi la loi de la meilleure doublette européenne, les Allemands Boll et Suss en demi-finale.

6e meilleure paire de double à l’issue de la saison Pro Tour, Emmanuel Lebesson et son coéquipier valdoisien Adrien Mattenet avaient l’honneur de participer ce vendredi 8 janvier à la grande finale du Pro Tour qui se disputait à Macao. La compétition regroupait les 8 meilleurs doubles du monde dont les paires françaises Legoût-Salifou et Lebesson-Mattenet, médaillés de bronze sur cette épreuve l’an passé.

Opposés en quarts de finale aux Tchèques Gavlas et Korbel, têtes de série numéro 4, les compères Emmanuel Lebesson et Adrien Mattenet n’ont pas fait de détails. Les Bleus l’ont emporté facilement 4 sets à 0 (11-5, 11-6, 11-6, 11-4). Avec cette victoire, la paire tricolore était d’ores et déjà assurée de revenir avec une médaille autour du cou de son périple asiatique. Malheureusement, le jeune valdoisien et son coéquipier ont dû se contenter du bronze. En demi-finale, ils n’ont rien pu faire face aux Allemands Boll et Suss, qui avaient éliminé 4 sets à 1 l’autre paire française en quarts de finale. Le duo francilien s’est incliné sur le sévère score de 4 sets à 0 (8-11, 5-11, 11-13, 6-11) « sans démériter » selon leur entraîneur Stéphane Hucliez.