L’association politique « Un élan pour Herblay » a décidé de rejoindre Europe Ecologie. Jusqu’à présent sans véritable étiquette politique, bien que marqué à gauche, l’équipe, menée par Loeiz Rapinel (photo), a décidé de prendre la couleur verte. « Après plusieurs mois d’action municipale, nous avons constaté jour après jour combien les lieux de décisions sont enchevêtrés, éloignés de la ville parfois, et que la seule action municipale ne suffisait pas à changer le quotidien des Herblaysiens » explique l’association dans un communiqué.

 Avec ce nouveau ralliement, Europe Ecologie compte deux nouveaux conseillers municipaux dans ses rangs, Loeiz Rapinel et Marcelle Klasen. En mars 2008, la liste « Un élan pour Herblay », composé de divers gauche et soutenu par le MoDem, avait obtenu 12,87% des voix au deuxième tour.

« La première raison, c’est qu’Europe Ecologie n’est pas un parti, mais un mouvement qui brasse, mélange des militants de réseaux, d’associations, de partis, des experts…qui convergent tout en étant différents » se justifie Loeiz Rapinel, président d’« Un élan pour Herblay ». Au nom des adhérents, le conseiller municipal d’Herblay, estime que « la diversité provoque de l’intelligence et de l’imagination. » « De l’audace aussi, qui a quitté depuis un bout de temps la gauche classique » ajoute-t-il.

« La deuxième raison c’est que nous côtoyons depuis de nombreuses années les militants écologistes et nous apprécions souvent leur détermination contre les lobbies industriels et financiers et leur aptitude à ne pas remettre à plus tard les actions concrètes pour la justice sociale, pour modifier les modes de production de consommation et de vie » poursuit le communiqué. Avec le ralliement d’

« Un élan pour Herblay », c’est une dizaine de militants supplémentaires pour Europe Ecologie dans le Val d’Oise.