Dans le cadre du lancement de l’Institut pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social, nouveau visage de la Chaire Entrepreneuriat Social, l’ESSEC organise le 2 février à Cergy la finale francophone de l’unique compétition internationale étudiante de Business Plans pour des projets à portée sociale ou environnementale, la Global Social Venture Competition. Cette journée sera dédiée à la découverte de jeunes entrepreneurs sociaux innovants.


Mortalité infantile, malnutrition, insécurité alimentaire, changement climatique … 10 étudiants ou jeunes diplômés, venus des pays francophones d’Europe ou d’Afrique, auront 10 minutes pour convaincre le jury de la solution innovante qu’ils proposent afin de répondre à ces problématiques sociales et environnementales auxquelles ni les politiques publiques ni la logique de marché ne peuvent pleinement répondre.

A 17h, Xavier Emmanuelli témoignera de son expérience de co-fondateur de Médecins Sans Frontières, fondateur du Samu Social et ancien secrétaire d’Etat, avant d’annoncer les grands gagnants qui auront la chance de participer à la finale régionale Europe – Afrique – Moyen Orient à Londres, et peut-être de décrocher leur billet pour la finale mondiale GSVC à San Francisco.


Tout au long de la journée, des jeunes diplômés qui ont fait le choix de mettre à profit leurs riches compétences au service d’entreprises ayant un fort impact social ou environnemental seront mis à l’honneur. Un déjeuner-rencontre permettra aux participants d’échanger avec eux et de découvrir de plus prêt ce secteur encore énigmatique qu’est l’entrepreneuriat social, et de constater que tous les chemins peuvent mener à l’entrepreneuriat social… et que l’entrepreneuriat social peut mener partout !


Programmesur http://www.lancement-iies.info/

La Global Social Venture Competition

La Global Social Venture Competition (GSVC) est une compétition internationale de Business Plans réservée à des projets d’entreprises alliant viabilité économique et impact social ou environnemental. Elle permet aux participants de rencontrer des investisseurs intéressés par les projets d’entrepreneuriat social, d’être coachés par des professionnels du secteur et, pour les vainqueurs, de remporter un prix compris entre 5000 et 25000 $. Cette compétition est pilotée par la Haas School of Business de l’université de Berkeley en Californie et relayée sur la zone francophone Europe, Afrique, Moyen-Orient par la chaire Entrepreneuriat Social de l’ESSEC et son incubateur social ANTROPIA.

L’Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social

Née à l’ESSEC en 2003, la Chaire Entrepreneuriat Social, premier centre d’expertise dédié au management des initiatives privées au service de l’intérêt collectif créé au sein d’une grande école de gestion en France, devient en le 1er février 2010 le premier institut européen dédié à l’entrepreneuriat social : l’Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social. L’Institut s’organise autour de trois pôles d’activités :
– l’enseignement, par le biais d’une Chaire dédiée à l’entrepreneuriat social au sein du MBA ESSEC (formation initiale) et de formations continues (dont un master management général des entreprises sociales)
– la recherche appliquée, en collaboration avec les partenaires de la Chaire, et notamment ses partenaires fondateurs, la MACIF, la MAIF et la CDC
– des projets opérationnels (le programme « Une grande école, pourquoi pas moi ? », guide « Bonnes Pratiques et Transparence Associative », Antropia, le premier incubateur social et un fonds d’amorçage philanthropique).

Site: http://gsvc.entrep-social.chair.essec.edu/