Le premier secrétaire du PS Val-d’Oise a lancé, dimanche, une pétition sur la plateforme internet jesigne.fr intitulée "Non au racisme ordinaire, nous exigeons une clarification de Bertrand, Pécresse et Poniatowski !". Dominique Lefebvre demande "des excuses officielles des dirigeants du parti présidentiel" après les propos tenus par le maire de Franconville sur la tête de liste PS du Val-d’Oise, lors d’un meeting des régionales de Valérie Pécresse.
"Si l’UMP prétend incarner une droite républicaine, ses dirigeants se doivent de réagir devant le racisme à peine voilé des propos d’un des leurs", écrit le patron du PS-95.

"C’est insupportable. Surtout que sur le podium, juste à côté de Francis Delattre pendant qu’il prononçait ces mots, il y avait Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Axel Poniatowski et Rama Yade. Soit le plus haut dirigeant de l’UMP, deux membres du gouvernement et un poids lourd de la droite parlementaire. Aucun n’a quitté la tribune, aucun n’a exprimé de protestation, aucun n’a manifesté le moindre malaise", écrit  Dominique Lefebvre.