« La seule chose que je tiens à dire à M. Soumaré, et à lui seul, c’est que si le côté réserviste que j’ai pu utiliser quelque part au fond de lui même le touche, de ce point de vue là, je m’en excuse », a déclaré mercredi le maire UMP de Franconville sur le plateau de VOtv, la télévision du Val d’Oise, à l’occasion d’un Face à Face avec le premier secrétaire du PS 95. Il a qualifié au cours de l’émission ses propos de "petit jeu de mot que l’on peut admettre comme regrettable".
« La connotation raciste, c’est une affabulation. J’ai 30 ans de vie politique, jamais vous ne trouverez dans aucune de mes actions, dans aucun de mes propos, une connotation raciste », a souligné Francis Delattre.
De son côté, Dominique Lefebvre le patron du PS Val-d’Oise a souligné que « les propos de Francis Delattre sont inacceptables. J’ai dit qu’ils sont indignes d’un élu de la République ». « Je ne mets pas en cause les convictions profondes de Francis Delattre. Je dis qu’à un moment ce qu’il faut combattre dans la société c’est l’ambiguïté, c’est le racisme ordinaire, c’est la discrimination, c’est la xénophobie ordinaire », a déclaré Dominique Lefebvre.
Regardez le Face à Face Francis Delattre/Dominique Lefebvre.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xc3fii