Deuil-la-Barre, et 33 autres villes, viennent d’obtenir le label « Bien vieillir – Vivre ensemble » pour récompenser leurs initiatives en faveur des aînés. La commune valdoisienne a été saluée pour la mise en place d’un « cahier de liaison » afin de faire circuler l’information entre les différents intervenants à domicile.

 La remise du label, effectuée par Nora Berra, secrétaire d’Etat chargée des Aînés, valorise des pratiques novatrices dans le domaine du bien vieillir, ainsi que des structures adaptées dans les secteurs des transports, de l’habitat, de l’urbanisme ou encore du logement.

« Il participe à cette volonté d’anticiper les évolutions de demain pour assurer aux aînés une meilleure qualité de vie dans les villes, et les inciter à adopter des attitudes positives pour un vieillissement actif et en bonne santé » précise le ministère de la Santé. D’ici 2030, trois personnes sur cinq vivront dans les villes et 28% de la population sera âgée de plus de 65 ans.
 
Un cahier de liaison pour favoriser le maintien à domicile

L’objectif de ce label est aussi de créer un véritable réseau des villes, où les bonnes pratiques qui répondent le mieux aux aînés sont partagées. A Deuil-la-Barre, par exemple, la commune a mis en place un cahier de liaison. Sur ce cahier figurent des informations d’ordre général sur la prise en charge financière de l’aide à domicile, ainsi que des adresses utiles, des numéros de téléphones des médecins spécialisés.

Une fiche de renseignements très détaillée du bénéficiaire et une fiche de renseignements concernant l’entourage qui permettront aux équipes intervenantes une meilleure coordination. Les objectifs sont de favoriser le maintien à domicile ; d’améliorer le sentiment de sécurité des personnes âgées et rassurer leurs proches ; d’alerter et diffuser de l’information instantanée auprès de personnes identifiées en cas d’urgence ; de maintenir un lien social et familial humanisé et chaleureux entre la personne âgée et son entourage.