Depuis le 13 janvier, plus d’un mois après le meurtre d’Anthony Hawat -âgé de 20 ans – retrouvé assassiné dans son studio de la zone industrielle de Saint-Witz, l’enquête piétine et la famille d’Antony veut la vérité. Son père a pris l’initiative, très rare en France, de promettre une prime à toute personne qui informera les autorités sur l’identité des criminels. Une prime 30 000 euros, une initiative tout à fait légale. L’information a été diffusée sur le net via le réseau Facebook et la famille n’hésite pas à faire le tour des gares pour diffuser des tracts sur le département et jusqu’à la gare du Nord pour faire connaître cette prime, dans l’espoir d’apporter des éléments nouveaux aux enquêteurs.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xca3z6