Candidate dans le Val-de-Marne, la socialiste Michèle Sabban annonce qu’elle va déposer plainte contre Axel Poniatowski. Dans un communiqué envoyé à la presse vendredi, la tête de liste UMP dans le Val d’Oise, affirmait que « Michèle Sabban et Jean-Paul Planchou, candidat en Seine-et-Marne, furent tous les deux condamnés pour emplois fictifs. » « Dans cette affaire, j’ai été relaxée » rectifie la vice-présidente PS du conseil régional.

 Evoquant « une liste socialiste aux mains sales », Axel Poniatowski affirmait vendredi : « après cela (les accusations à l’encontre d’Ali Soumaré, NDLR), doit-on s’attendre à trouver d’autres repris de justice sur les listes PS? Apparemment, oui. Michèle Sabban, candidate dans le Val-de-Marne et Jean-Paul Planchou, en Seine-et-Marne, furent tous les deux condamnés pour emplois fictifs. »

Suite à ces déclarations, Michèle Sabban a décidé de porter l’affaire devant le tribunal. « J’ai demandé à mon avocat, Jean-François Moreau, ancien bâtonnier de Créteil, de déposer plainte aujourd’hui pour « diffamation » contre M. Poniatowski», a déclaré l’intéressée au Parisien.fr.

« Je regrette que M. Poniatowski n’ait pas pris le temps de vérifier ses dires avant de balancer des propos diffamatoires. Ca prouve qu’à l’UMP, ils sont mal renseignés et que leur mauvais sondage leur fait tourner la tête. Dans cette affaire, j’ai été relaxée. Point barre! », a expliqué la vice-présidente PS du conseil régional.