Depuis plusieurs mois huit restaurants Quick, dont ceux d’Argenteuil et Garges-lès-Gonesse, expérimentent la vente d’hamburgers exclusivement halals. Si le maire PS d’Argenteuil s’est montré favorable à l’initiative de la chaîne de fast food, celui de Gonesse, également socialiste, demande à Quick « de prendre l’ensemble des mesures nécessaires pour que les huit restaurants réalisant l’expérimentation de vente de hamburgers hallal continuent de fournir simultanément la gamme de produits habituels au nom de la diversité et du vivre ensemble. »

« Contrairement à Philipe Doucet maire d’Argenteuil arguant le vivre-ensemble », Jean-Pierre Blazy « comprend le positionnement du maire de Roubaix et le soutient », indique l’élu dans un communiqué. L’élu du Nord de la France, René Vandierendonck, a décidé de porter plainte contre la chaîne de restauration rapide pour « discrimination », s’appuyant sur l’article 225 du code pénal selon lequel la fourniture d’un bien ou d’un service ne peut être refusée pour raisons religieuses.

Si le maire de Gonesse « n’a rien contre le fait que l’enseigne Quick propose à sa clientèle des hamburgers halal », il conteste « la suppression des anciennes offres ». Il se déclare « pour la diversité dans son ensemble et non pas une diversité qui sépare ou catégorise les populations : satisfaire une population elle-même discriminée en excluant d’autres populations n’est pas la promotion du vivre ensemble. »

Un point de vue différent de Philippe Doucet. Le maire d’Argenteuil a accueilli l’expérimentation de Quick plutôt favorablement. « Beaucoup de familles de confession musulmane ne pouvaient pas aller manger dans aucun de ces restaurants (à Argenteuil un Mc Donald est situé en face du Quick, NDLR). Donc on considère que pour le vivre ensemble, c’est un peu dommage. Maintenant chacun peut s’y retrouver qu’il mange hallal ou non » a-t-il déclaré.

« Le vivre ensemble pour une chaine de restauration ce n’est pas faire des restaurants distincts mais des menus diversifiés » rétorque Jean-Pierre Blazy.