Selon un article à paraître dans Le Canard Enchaîné ce mercredi, le casier judiciare d’Ali Soumaré, tête de liste socialiste dans le Val d’Oise, serait vierge. Il avait été accusé d’être un « déliquant multirécidiviste chevronné » par les maires UMP de Franconville et Saint-Leu-la-Forêt. Ils avaient alors affirmé s’appuyer sur des documents judiciaires concernant des condamnations passées du candidat de 29 ans.