Michèle Sabban, candidate du PS dans le Val-de-Marne, a réclamé mardi devant le tribunal de Créteil 50 000€ de dommages et intérêts à Axel Poniatowski, tête de liste UMP dans le Val d’Oise, pour diffamation. Le député-maire de L’Isle-Adam s’était interrogé dans un communiqué intitulé « la liste socialiste aux mains sales » sur la présence de « repris de justice » parmi les colistiers de Jean-Paul Huchon. Il avait alors affirmé que Michèle Sabban, vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France, avait été condamnée pour « emplois fictifs » alors que l’élue a été relaxée dans cette affaire qui remonte à 2003. Le jugement a été mis en délibéré à vendredi, deux jours avant le premier tour de l’élection régionale.